Gilles Epié

Gilles Epié commence à travailler à l’âge de 14 ans avec Alain Senderens. Après avoir voyagé dans le monde entier, il retourne à Paris et reçoit une étoile Michelin en 1989, détenant à 22 ans seulement, le record du plus jeune chef étoilé de France.
Il travaille en tant que chef dans des restaurants tels que: le Miravile (dont il fut le propriétaire), la Petite Cour à Paris, ainsi qu’à l’Orangerie à Los Angeles.

Il quitte Paris en 1995 pour explorer l’Amérique – sans maîtriser la langue-, et sa gastronomie. Un an plus tard, il est élu meilleur chef cuisinier aux Etats – Unis.

Il est également élu la même année, meilleur nouveau chef par Food and Wine Magazine.

Sa réussite est marquée par l’acquisition de l’Orangerie, à Los Angeles, lieu totalement déserté, qui devint incontournable, et dont les réservations devaient s’effectuer des mois à l’avance.

Cette année – là, l’établissement passa instantanément de 3 à 5 étoiles.

Le chef Epié est connu pour ses créations de recettes audacieuses, sans beurre, ni crème : « J’utilise beaucoup de vapeur, explique – t – il, une cuisine simple oblige à utiliser des produits de premier choix ».
La fusion culinaire des plats franco – californiens de Gilles Epié, surnommé le « Frenchy Américain », a enthousiasmé de nombreux gastronomes et personnalités du monde entier.

La Californie a beaucoup influencé la cuisine de Gilles Epié : « Je cuisinais pour des personnes qui aimaient manger, mais qui détestaient prendre du poids. C’est la génération taille 0 qui est l’idéal Californien ! » S’exclame – t – il amusé.
Gilles tire également son inspiration de la cuisine Japonaise, Coréenne et Chinoise.

Il a accueilli Franck Sinatra au sein de son établissement pour son 80eme anniversaire, ainsi que Sophia Loren, et cuisiné entre autres pour le Roi de Suède, Bruce Springsteen, Slash, Sharon Stone, Gregory Peck, Richard Gere, Elizabeth Taylor, et la Princesse Diana.

Après 10 ans passés aux Etats – Unis dont il s’est épris, le Chef Epié réalise son rêve en acquérant un restaurant à côté des Champs – Elysées, et relève un défi culinaire dans un pays où la gastronomie est plus qu’un art.

Gilles Epié dirige depuis 2005 le Citrus Etoile dont il est propriétaire, avec sa femme Elisabeth.
Le New York Times et le Condé Nast Travel ont tout deux classé son établissement comme étant l’endroit à ne pas manquer à Paris en 2005.
En 2006, le Condé Nast Travel classe le Citrus Etoile dans son Top 100 de restaurants les plus branchés dans le monde ; deux ans plus tard, il est classé au rang de meilleur restaurant d’affaires.

2008 : Gilles Epié fait partie du jury d’Iron Chef en Israël.
2009 : Il reçoit le prix du meilleur soufflé au chocolat Gayot.

Gilles Epié est actuellement critique gastronomique pour la BBC.

« Après des années passées comme restaurateur à l’Orangerie, – ou de nombreuses célébrités ont sollicité ses services pour des événements privés-, le Chef Epié repart en France et ouvre un autre restaurant.
Au travers d’une cuisine innovante et insolite, mêlée au classicisme de la gastronomie française, Gilles Epié est un véritable contorsionniste de la cuisine ». (New York Times Review).

Lorsqu’ils ne travaillent pas, les critiques gastronomiques viennent au Citrus Etoile pour déjeuner, ou simplement pour discuter et apprendre d’avantage du « chouchou » des journalistes.

Ces derniers n’apprécient pas seulement sa cuisine, mais aussi sa compagnie : malgré les acclamations des critiques gastronomiques, Gilles a su rester extrêmement accessible et simple.
Gilles Epié ne croit pas en la transmission de recettes traditionnelles de générations en générations, et n’est pas féru d’ingrédients secrets non plus.
Il est le premier chef à avoir son propre livre de recettes gratuit en ligne, mis à libre disposition des internautes. (Actuellement uniquement en français, mais bientôt disponible en version anglaise).
Twitter et Facebook sont des supports très utilisés par Gilles Epié qui poste personnellement des photos et vidéos de ses plats élaborés en cuisine, plusieurs fois par jour pour le plus grands bonheur des gourmands.
Quand il n’est pas à Paris, Gilles voyage dans le monde entier enseignant son savoir entre autres à des étudiants.
Le Citrus Etoile est mentionné dans le dernier livre d’Alain Ducasse « J’aime Paris » p.147, comme étant l’un de ses restaurants favoris à Paris.
Le fils ainé du Chef Epié, Rénald, a rejoint son père aux cuisines du Citrus Etoile comme sous chef en 2010.
Tournant culinaire pour Gilles en mai 2012, lors de la célébration de la conférence annuelle de l’OTAN, s’associant à Martial Naguier et 7 chefs reconnus internationalement.
La première diffusion d’une téléréalité lui étant entièrement dédiée a été diffusée en Janvier 2013 pour la chaîne Canal +.
Il a également écrit un livre de recettes, disponible lors de la diffusion de l’émission télévisée.
Le Chef Epié et son fils, associés à d’autres Chefs, viennent d’achever un ouvrage intitulé « La Truffe » contenant 80 recettes, en hommage à la fameuse Maison de la Truffe, dans le but de célébrer son 80e anniversaire en novembre 2012.

2013 marquera également l’ouverture du restaurant « Frenchy’s by Gilles Epié », au sein de l’aéroport parisien Charles de Gaulle : le premier d’une longue série, qui verra le jour dans d’autres aéroports du monde entier.
Quand des personnes interrogent Gilles Epié à propos de son expérience impressionnante, le chef, en toute humilité réponds : « Allez sur Google, vous en apprendrez bien plus ! »

Share Button