Loading
Jan 30, 2017

« Paris 8 : le charme du Citrus Etoile »

written by gilles
in category Presse

Gilles Pudlowski nous parle de son déjeuner au Citrus Etoile

Journaliste, écrivain, critique littéraire et chroniqueur gastronomique au magasine le point.

« Une maison avec star, mais sans étoile (au guide rouge): c’est le Citrus Etoile de Gilles Elisabeth Epié. Le premier, angevin formé jadis chez Augereau aux Rosiers-sur-Loire, passé chez Senderens avec Alain Passard, à la Ciboulette chez Coffe, à la Vieille Fontaine à Maisons-Lafitte, puis au Pavillon des Princes au Bois de Boulogne, au Café de Paris à Bruxelles, au Miravile, quai de la Tournelle, puis quai de l’Hôtel de Ville, devenu chef vedette en Californie, dix ans durant, a vécu sans étoile, avec étoile, devenant une sorte de vedette des medias hors de tout classement. »

 

Gilles Epie et Elizabeth Epie

Veloute de petit pois

Velouté de petits pois et sésame © GP

Tartare de thon et quinoaTartare de thon et quinoa © GP

Applaudi sur les réseaux sociaux, plébiscité chez lui, dans son cadre orangé gai comme un pinson, avec son service enlevé sous la houlette de la divine Elisabeth, qui fut mannequin, jadis, aux USA, et le malicieux Félix, ex prof de math reconverti dans la restauration mondaine et gourmande, Gilles Epié joue volontiers à guichets fermés. Sa cuisine? Volontiers vive, technique, légère, bio, sans chichi, bref, française avec une touche californienne qui donne des couleurs au gris ciel de Paris.

 

Saint-Jacques, épinards wasabiSaint-Jacques, épinards, wasabi © GP

Lieu jaune

Lieu jaune, lentilles, bisque © GP

Velouté de petits pois et sésame, tartare de thon au quinoa en salade, lieu jaune sur son lit de lentilles cuites al dente et relevé d’une sauce bisque, ris de veau corrézien juste poêlé avec sa julienne de légumes d’hiver possèdent de la vie, de la fraîcheur, du tonus. On y ajoute des vins dans le ton servis au verre (jurançon Geyser de Ramonteu du domaine Cauhapé, saint-véran Terres Secrètes de Prissé, Margaux 2012 de château Margaux) et les desserts suivent.

ris de veauRis de veau croustillant, julienne de légumes © GP

citrus etoileFélix et Elisabeth © GP

Sabayon gratiné aux fruits ou « tout chocolat Grand Cru » avec sa glace vanille sont pile poil. On sort de là la tête en fête, le coeur en joie. Le but d’un restaurant n’est-il pas de donner du bonheur?

dessert citrus etoileSabayon gratiné aux fruits © GP

tout chocolat citrus etoile restaurantTout chocolat grand cru © GP

Sabayon gratiné aux fruits ou « tout chocolat Grand Cru » avec sa glace vanille sont pile poil. On sort de là la tête en fête, le coeur en joie. Le but d’un restaurant n’est-il pas de donner du bonheur?

 

http://www.gillespudlowski.com/130940/restaurants/paris-8e-un-moment-de-gaite-chez-les-epie

CONTACT

CHEF GILLES EPIE

info@gillesepie.com
http://citrusetoile.paris
Instagram/gillesepie
Twitter/GE_Epie